Témoignage client – « Partager sa passion »

Si le vélo à assistance électrique a vocation urbaine a concentré toutes les demandes dans un premier temps, aujourd’hui le VTT électrique (notamment consacré aux loisirs) rejoint le marché.
Ancien coureur cycliste en amateur, Eric Thevenet a été conquis dès le premier essai du VTT Cronos. Rencontre.

Idéal pour les sorties familiales

Eric Thevenet n’est pas un vététiste comme les autres. Après avoir pratiqué la course traditionnelle pendant plus de trente ans, aujourd’hui, à 57 ans, il alterne les sorties en VTT traditionnel et VTT à assistance électrique. « Je dirais que le Cronos se situe entre le VTT et le VTC. Il est idéal pour les sorties familiales le week-end en forêt et les balades entre 8 et 15 % de dénivelé » nous confie-t-il. D’une puissance de 48V et d’une autonomie de 11AH, la dernière version 2016 du Cronos lui permet de faire des sorties de 40 à 50 km sur les chemins carrossables ou les voies vertes, à travers la diversité des paysages auvergnats .

« Idéal pour du VTT loisirs, le Cronos offre une plus grande autonomie par rapport à ses concurrents. »

Des randonnées toujours sportives

Revendeur de vélos « secs » et électriques depuis sept ans à Vichy, Eric apprécie de pouvoir « aller deux fois plus vite grâce au moteur, de ne pas être complètement exténué après certaines côtes et de tenir la distance ». Le VTTAE lui a permis également de faire découvrir à ses proches les joies du VTT, qu’ils n’auraient probablement jamais pratiqué (et apprécié) sans le petit coup de pouce de l’assistance électrique. « On peut aller beaucoup plus loin grâce au moteur. Les randonnées conservent leur caractère sportif mais sont moins épuisantes ! » se réjouit l’ancien coureur cycliste qui a su allier sa passion avec son métier.

A propos de Néomouv

Spécialiste du VAE depuis fin 2009, Néomouv a produit 7 000 vélos en 2015, se classant deuxième sur le marché français du vélo à assistance électrique. L’entreprise sarthoise qui connaît une croissance moyenne de 50% par an, s’est ouverte depuis un an aux marchés espagnol et belge. En France, 350 revendeurs proposent une gamme de 13 modèles. Dirigée par Philippe Vaxelaire et son fils Pierre-Yves, l’entreprise familiale met au point des modèles en constante évolution pour répondre aux attentes de ses utilisateurs, avec toujours le même niveau d’exigence.

Néomouv en chiffres

2003 : création société
8 ha de surface pour le siège à La Flèche (Sarthe)
Entre 5 et 5,5 millions € de chiffre d’affaires en 2015
7000 ventes en 2015
2e sur le marché français VAE
350 revendeurs en France (présence aussi sur le marché belge et espagnol)


Cliquez ici pour télécharger la version PDF du communiqué de presse

Site internet : www.neomouv.fr
En savoir plus sur Neomouv

Contact presse : Elsa Alfandari / 06 12 20 18 33 / elsa.alfandari@free.fr